L’esport ou le sport électronique

esport

Qui a dit que les jeux vidéo n’étaient pas du sport ? Celui-ci n’a jamais sans doute eu de crampes dans les mains en manipulant pendant des heures les manettes d’une console ou les claviers de son ordinateur, juste pour accéder à un niveau supérieur. C’est un peu dans ce cadre là que le concept d’ « esport » fait référence. Jugé de sport électronique, l’e-sport  est une compétition mettant en scène les capacités d’un ou plusieurs joueurs autour d’une console, d’une tablette ou tout support en relation avec le monde du jeu en ligne. Des capacités qui vont de la réactivité, de la vitesse d’adaptation, d’analyse, voire même de réciprocité dans les certains cas où les « gamers » jouent dans la même équipe. Bref, des aptitudes qui peuvent s’acquérir, s’améliorer, s’endurcir grâce à des entrainements, ce qui est l’une des principes même constituant un sport. Un discipline sportif aussi puisqu’il implique des techniques, des atouts et des stratégies.

esport-competition

Pour la petite histoire, cette discipline a pris racine il y a une vingtaine d’années, notamment avec la globalisation du net, mais aussi la montée accrue des jeux vidéo. En ces temps, nos joueurs n’étaient encore que quelques fanas de jeu vidéo regroupés dans un petit local pour s’affronter en mode multijoueurs. Mais au fur et à mesure des avancées dans le domaine, les compétitions sont devenues plus importantes et même devenues une discipline sportive mondiale. Une évolution permise grâce à des tournois comme la « Cyberathlete Professional League ».  Depuis, il a pris une ampleur remarquable jusqu’à retenir plus de 20 millions d’internautes, ajouté aux quelques 20 mille spectateurs présent lors des tournois.

Le sport électronique : une industrie rentable.

La montée fulgurante de ladite discipline entraine des compétitions regroupant des gamers venant des quatre coins du globe que ce soit de la France, des États-Unis tout en mettant un accent sur ceux venant de la Corée. Ceci entraine alors un revirement insoupçonné en termes monétaires. Les « pro-gamers » c’est-à-dire les joueurs qui en font une profession et qui est à préciser, gagnant jusqu’à plus de 100 mille dollars chaque année sont aussi sponsorisés et appuyés par les concepteurs de jeux vidéo et programmeurs. Il y a aussi les organisateurs des compétitions ou encore les sponsors  avec un chiffre d’affaire de l’ordre de dizaine de millions de dollars.  Bref, le sport électronique rapporte assez pour ceux qui en font un métier.

esports-logo

Les références incontournables en esport

Les jeux incontournables en matière de sport électronique sont sans doute le fameux « league of legends », « starcraft » et sans doute aussi « dota ». Cependant, il est a préciser que tous les jeux ne peuvent pas forcément faire partie de la compétition mais doit avoir les caractéristiques dignes d’un grand combat de boxe ou d’un match de la ligue des champions. Concernant les meilleurs joueurs, les coréens occupent une assez grande place dans la liste avec les ukrainiens et les américains.